DOSSIER GAIN DE TEMPS • ÉPISODE 03
Optimisez vos traitements en mains libres avec la teslathérapie

La teslathérapie, qui fonctionne par champs électromagnétiques pulsés, est un puissant traitement balayant un large panel d’indications thérapeutiques.

Plus connu sous le nom de PEMF (Pulsed Electromagnetic Field), cette technologie a été validée par de nombreuses études scientifiques et essais cliniques depuis plus de 70 ans. Ses impulsions magnétiques, allant jusqu’à 3 Tesla, permettent d’atteindre des tissus réputés inatteignables par les technologies non invasives actuelles.

Les PEMF permettent de reconstituer l’environnement électrique autour de la cellule afin de lui permettre de fonctionner à son plein potentiel.

En effet, grâce aux travaux du Dr Warburg (lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1931), nous savons que le potentiel électrique de chaque cellule a tendance à diminuer avec le vieillissement mais aussi dans les cas de pathologies chroniques.

Or, la teslathérapie permet de recharger le potentiel d’énergie transmembranaire et ainsi améliorer les échanges intra-extra cellulaires (Grassi et al., 2004), ainsi que la production d’adénosine triphosphate (ATP) et l’assimilation de l’oxygène.

Effets antalgique, endorphinique, et contractions musculaires isolées (secousses élémentaires décontracturantes) (Sutbeyaz et al., 2009 ; Alzayed et al., 2020).

Renforcement musculaire par fusion des secousses élémentaires, se traduisant par une contraction continue du muscle (tétanisation). La fréquence permet de cibler des muscles plus ou moins profonds, ou de faire une différence entre les types de fibres (I, IIa ou IIb) (Zhang et al., 2016).

Effet antalgique par Gate control.

Les points forts de la teslathérapie
pour gagner en temps et en efficacité

  • D’un point de vue pratique : l’action mains-libres, une facilité d’installation (possibilité de traiter le patient habillé, à travers un t-shirt par exemple) et des temps de traitement allant de 10 à 30 min.
  • D’un point de vue efficacité : des effets cellulaires métaboliques (en particulier dans les pathologies chroniques), des effets antalgiques (immédiats par gate control ou à plus longs termes par effet endorphinique), des effets musculaires (relaxation ou renforcement) à des profondeurs inatteignables en électrothérapie classique.

Articles cités :

• Grassi C et al. (2004) Effects of 50 Hz electromagnetic fields on voltage-gated Ca2+ channels and their role in modulation of neuroendocrine cell proliferation and death. Cell Calcium, 35(4):307-15.Sutbeyaz ST et al. (2009) Low-frequency pulsed electromagnetic field therapy in fibromyalgia: a randomized, double-blind, sham-controlled clinical study. The Clinical Journal of Pain, 25(8):722-8.

• Alzayed KA and Alsaadi SM. Efficacy of Pulsed Low-Frequency Magnetic Field Therapy on Patients with Chronic Low Back Pain: A Randomized Double-Blind Placebo-Controlled Trial. Asian Spine Journal, 14(1):33-42.

Zhang X et al. (2016) Functional Magnetic Stimulation of Inspiratory and Expiratory Muscles in Subjects With Tetraplegia. PM & R, 8(7):651-9.

Vianale G et al. (2008) Extremely low frequency electromagnetic field enhances human keratinocyte cell growth and decreases proinflammatory chemokine production. Br J Dermatol, 158(6):1189-1196.

Ongaro A et al. (2012)Electromagnetic fields (EMFs) and adenosine receptors modulate prostaglandin E(2) and cytokine release in human osteoarthritic synovial fibroblasts. J Cell Physiol, 227(6):2461-2469.

Battisti E et al. (2007) The new magnetic therapy TAMMEF in the treatment of simple shoulder pain. La Clinica Terapeutica, 158:397–401.

Binder, A., Parr, G., Hazelman, B., and Fitton-Jackson, S. (1984) Pulsed electromagnetic field therapy of persistent rotator cuff tendinitis: a double-blind controlled assessment. Lancet, 1(8379):695-698.

Uzunca, K. and Birtane, M. and Tastekin, N. (2007) Effectiveness of pulsed electromagnetic field therapy (PEMF) in lateral epicondylitis. Clinical rheumatology, 26(1):69-74

Silantyeva et al. (2019) A Comparative Study on the Effects of High-Intensity Focused Electromagnetic Technology and Electrostimulation for the Treatment of Pelvic Floor Muscles and Urinary Incontinence in Parous Women: Analysis of Posttreatment Data. Female Pelvic Med Reconstr Surg, 27(4):269-273.