Traiter la lombalgie aigüe avec la tecarthérapie Winback

Le mal de dos, le mal du siècle

Statistiquement, on peut affirmer que près de huit Français sur dix souffrent de douleurs au dos au cours de leur vie. Qualifié de mal du siècle, ce que le grand public qualifie rapidement de mal de dos recouvre des troubles variés.

La lombalgie aiguë, qui intervient en bas du dos (région lombaire de la colonne vertébrale), est la forme la plus fréquente de cette pathologie et concerne près de 9 patients sur 10. C’est aussi la plus facile à traiter. Contrairement aux idées reçues, il est recommandé de faire de l’exercice et de rester actif afin de préserver les muscles. La lombalgie aiguë est un blocage douloureux d’origine discale du rachis lombaire.

La lombalgie est la manifestation la plus commune de la détérioration discale lombaire. Elle se caractérise cliniquement par la constatation d’une attitude antalgique et une évolution habituelle vers la guérison après 5 à 10 jours de repos.

Protocole de traitement de la lombalgie aigüe avec la tecarthérapie Winback

Face à une pathologie qui guérit d’elle-même au bout de quelques jours, c’est avant tout l’aspect antalgique facilement obtenu grâce à l’énergie Winback qui sera très intéressant. Il permettra ainsi de réduire la douleur de manière naturelle, en évitant la prises de médicaments ou d’anti-inflammatoires. Elle permet également au praticien de traiter le patient en le maintenant en position assise. En fonction de la posture du patient à son arrivée, on utilisera une plaque adhésive soit entre les omoplates soit au niveau du ventre.

Pour traiter la lombalgie à l’aide de l’énergie Winback, plusieurs étapes sont nécessaires.

Lors de la première séance, le traitement commence par un massage musculaire en périphérie de la douleur pour libérer les tensions, en CET Dynamic avec l’accessoire convexe. Le massage des muscles est ensuite prolongé en mode RET avec la Winback 1.0. On utilise alors moins de chaleur car nous sommes en phase inflammatoire, mais le travail est plus proche de la colonne, et l’action plus profonde. Toujours en mode RET, mais cette fois avec les bracelets ou en 1.0, le praticien va ensuite procéder à la mobilisation lombaire par appui sacré, puis au déverrouillage lombaire pour mobilisation en décubitus latéral, permettant un étirement des structures et la réalisation de quelques exercices. Le praticien va ensuite revenir en 1.0 (RET lowpulse), pour un retour à la température physiologique de début de séance, principalement sur la région inflammatoire. Il est nécessaire de prendre du temps lors de cette dernière étape, afin de réguler le métabolisme lors de cette phase inflammatoire.

Lors de la séance suivante, la part de thérapie manuelle sera plus importante. Après avoir débuté par la même étape (massage musculaire périphérique en CET avec convexe), on utilisera MyBack sur le psoas et piriforme, avant de procéder à la vérification de la mobilité lombaire (mode RET – bracelets). Pour finir, on reviendra au 1.0 avec le mode RET lowpulse, d’abord pour une sollicitation posturale en lordose (assis par exemple), avant un retour à la température initiale, comme lors de la première séance.

Vous êtes praticien et vous souhaitez intégrer la tecarthérapie Winback à votre activité ? Inscrivez-vous à l’une de nos formations !

Vous souhaitez être traité avec la tecarthérapie Winback ? Trouvez un centre équipe près de chez vous grâce à notre carte !