Traiter les différentes cervicalgies avec la tecarthérapie Winback :

.

.

.

Les cervicalgies  regroupent un ensemble de douleurs qui affectent la zone éponyme.  Dans l’immense majorité des cas, la cervicalgie s’estompe dans les jours qui suivent son apparition. Néanmoins, il convient d’explorer ce qu’elle révèle et les pathologies plus graves qui y sont lié.

.

Cervicalgie técarthérapie

Les différentes cervicalgies et leurs facteurs déclencheurs :

.

On l’associe le plus souvent  à  une literie mal adaptée à la morphologie, son maintien aboutissant inévitablement à une tension dans la nuque. De manière épisodique, elle prend la forme d’un torticolis, contracture douloureuse d’un ou plusieurs muscles. En mettant en tension les muscles du cou stress et anxiété peuvent favoriser le développement de la cervicalgie.

Un mouvement traumatisant peut entraîner des dommages sur ligaments et tendons, c’est l’entorse cervicale. Les mouvements sont restreints et le cou raidi, douloureux.

Une flexion brutale et rapide suivi immédiatement d’une extension avec étirement correspond au fameux traumatisme dénommé coup du lapin. L’exemple le plus parlant est celui du choc à l’intérieur d’un véhicule.

Ce sont des pathologies aigues et chroniques.

Mais aujourd’hui, une des raisons les plus souvent avancées est celle de l’utilisation des écrans,  appelé text-neck. Les personnes concernées sollicitent de façon inadaptée tout le haut du corps pesant sur la nuque.

Au bureau, gardez l’écran au niveau de vos yeux et le dos droit, et n’oubliez pas de prendre des pauses toutes les deux heures et de changer de position afin de travailler vos muscles autrement qu’en tension permanente.

Un nerf compressé est aussi une source classique de cervicalgie, on parle alors de névralgie cervico-brachiale. La plupart du temps elle est liée à une excroissance osseuse (souvent en lien avec l’arthrose cervicale).

Autre cause apparaissant naturellement avec l’âge : la spondylose cervicale. Lié généralement à l’arthrose, c’est une dégénérescence des vertèbres et des disques, comprimant la moelle épinière. C’est la cause la plus fréquente d’anomalie de cette dernière chez les plus de 55 ans. La compression du tissu nerveux conduit à une faiblesse musculaire pouvant déboucher dans les cas les plus graves sur une paralysie.

Ce sont les pathologies chroniques.

Plus rarement, on parle de cervicalgie symptomatique quand la douleur révèle une maladie locale ou général, qu’elles soient inflammatoires, tumorale, infectieuses etc.

.

.

Les symptômes de la cervicalgie :

.

  • Douleurs à la nuque.
  • Une raideur empêchant d’effectuer certains mouvements
  • Des maux de tête
  • Le besoin de s’étirer
  • Des sensations vertigineuses
  • Sensation d’avoir du sable dans le cou

Si vous constatez des picotements persistants dans les mains ou dans les jambes, des faiblesses musculaires importantes ou encore des déséquilibres réguliers, consultez le plus rapidement possible un médecin

.

.

Traiter la cervicalgie avec Winback :

.

Il n’existe pas de traitement médicamenteux spécifique à la cervicalgie, les antidouleurs ne feront qu’écarter les effets sans traiter les causes. Avec son effet antalgique, la technologie Winback peut de toutes manières les remplacer et traiter les pathologies aigues.

L’offre Winback va suivre le processus biologique et l’accélérer, l’optimiser.  En consultant un professionnel de santé doté de notre technologie, vous signez la fin de vos tensions musculaires chroniques et éventuelles troubles articulaires. La rééducation, deux fois plus rapide, est facilitée et les raideurs disparaissent dès les premières séances. Idéale pour solutionner les douleurs chroniques, l’intervention du praticien sera perfectionnée avec nos différents appareils.

Winback, c’est l’alliance du confort et de l’efficacité que vous méritez, pourquoi s’en priver ?

  • Cervicalgies text-neck
  • Cervicalgies text-neck
  • Cervicalgies text-neck
Téléchargez notre infographie sur le text-neck !