Interview de Charline Picon Championne du Monde de Voile

Charline est une kinésithérapeute diplômée qui a su alliée sa formation et la compétition de haut niveau. A 31 ans, Charline se prépare pour les jeux olympiques d’été 2016 à Rio dans la discipline RS:X. Elle compte bien prendre une place sur le podium des Jeux olympiques d’été 2016. Elle se prépare activement pour y parvenir. A son palmarès, Charline a est double championne Européenne 2013 & 2014 et championne du monde en 2014.

Charline Pico

WINBACK est partenaire pour la préparation de RIO 2016 de Charline Picon car comme ses confrères Winbacker, c’est une kinésithérapeute pas comme les autres. A 31 ans, Charline suscite passion et supporter dans son entourage où son plus fervent compagnon est un Winbacker installé à la Rochelle.

Charline utilise les bénéfices de l’énergie WINBACK pour se préparer à son épreuve du mois d’août… Retour sur le parcours de Charline Picon et sa préparation à la compétition.

 » Vous préparez actuellement l’une des plus prestigieuses compétitions sportives. Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
Cette fois contrairement à Londres je fait partie des « favorites » alors je sais que j’ai les armes pour aller faire quelque chose de beau, après c’est le sport on sait jamais ce qu’il va se passer, donc je souhaite donner le meilleur de moi meme pour ne rien regretter, si je navigue bien, le résultat viendra… Donc j’alterne entre excitation et appréhension …

Depuis combien d’années pratiquez-vous la Voile ? Depuis combien de temps au plus haut niveau ?

J’ai débuté à 11ans et j’ai intégré l’équipe de france A en 2005/2006 … avant j’étais dans le groupe Espoir

Quelles sont selon vous les qualités requises à la pratique de ce sport ?

La planche olympique c’est des qualités physiques, tactiques, techniques et aussi il faut travailler sur le matériel pour optimiser …
Le physique demande beaucoup de qualités différentes car on a qu’une seule voile de 8.5 m2 quelque soit la force du vent (de 5 à 35 noeuds), donc quand il y a pas de vent on a la technique du pomping où on attend des fréquences cardiaques de 180 de moyenne sur 30 minutes (1 manche ) et on répète ça 3 fois 5 3 manches par jour). Quand il y a un peu plus de vent on va placer des accélérations où on attend les FC max par intermittence avec des efforts lactiques. Et quand il y a vraiment du vent on est sur des efforts plus en résistance musculaire où la FC monte beaucoup aussi.
La tactique est un paramètre qui s’acquiert avec l’expérience car aucune situation n’est exactement pareille … il faut s’adapter, avoir les bons comportements au bon moment en fonction des variations du vent, d’un nuage qui passe, du courant et des adversaires …
La technique est très variée en fonction des tranches de vent, il y a plusieurs type de pomping par exemple suivant si on veut accélérer, caper …
ET puis nous avons tous le matériel (meme taille de voile, de planche de la meme marque, meme modèle) , il existe toute fois des variations de rigidités qui permet à chacun de trouver le matériel qui lui correspond en fonction de son gabarit… mais cela demande beaucoup de connaissance et de tests matériels …

Changez-vous vos habitudes, avez-vous une préparation spécifique aux Jeux Olympiques ?

Surtout pas , je ne change rien , je n’essaie pas d’en faire plus l’année des jeux , il y a eu beaucoup d’expérience qui montre que c’est comme ça qu’on peut se planter … on reste sur ce qui marche .. ce qu on sait faire , on ajuste quelques petits détails … on peut être un peu plus pointus sur la nutrition, un peu plus de gainage mais rien de complètement different …

Votre profession de kinésithérapeute vous permet-elle d’analyser vos performances autrement qu’un sportif « classique » de haut niveau ?

J’ai mis la kiné un peu de coté pour être à 100% dans la prepa aux JO … Mais c’est vrai qu’avec mon ami kiné je garde un pied dedans et j’aime bien quand il m’explique les choses, ça me remet dans le bain. Et j’ai quand meme les notions qui sont dans un coin de ma tête … il faut aller les rechercher parfois 😉

Votre compagnon est également kinésithérapeute n’est-ce pas ? Est-ce un plus pour vous ?
oui c’est un plus

Comment utilisez-vous la tecarthérapie Winback dans le cadre de votre préparation et de votre récupération ?

Mon compagnon l’utilise pour lever des contractures, et en therapie manuelle si il veut déverrouiller une vertèbre, il travaille un peu en musculaire avec CET et ensuite en meme temps qu’il mobilise avec RET …

Quels en sont les bénéfices ?

L’effet chaleur est agréable et aide vraiment à faire passer contractures, après je n’ai pas eu le besoin de l’utiliser pour des inflammations ou cicatrisation, ce qui est plutôt bon signe !!!

Sans transition, pourriez-vous nous parler rapidement du club du FRA 4 ?

C’est une association qui essaye de rassembler mes supporters !! aujourd’hui il y a les réseaux sociaux mais tout ceci est virtuel, l’idée c’est de rassembler au moins une fois par an ceux qui ont adhéré (possible sur mon nouveau site web qui va arriver très vite : www.charline-picon.com). En 2015 ils sont venus me voir sur une coupe d’Europe, on avait loué un bateau et ils avaient les commentaires de mon ancienne partenaire d’entrainement de Londres (pauline perrin) ou de mon frère… Cette année ça sera un moment convivial après les JO (navigation et soirée) …

C’est l’été, enfin !! Quels conseils donnerez-vous à un débutant souhaitant se mettre à la Voile ?
De faire ça en toute sécurité et c’est vraiment important de faire ça dans une structure adaptée : les écoles françaises de voile sont là pour ça ! ça permet d’avoir les bons conseils et d’être sécurisé (sur certains plan d’eau il y a beaucoup de courant ) »

2019-02-19T15:18:58+00:00
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.
Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Voir notre Politique de Confidentialité.
Ok